29 mars 2011

3/11/42


CHRD, Lyon. Vers le milieu du registre, le convoi numéro 46.

4 commentaires:

Alain Poisson a dit…

Difficile d'écrire sur une photographie de ce sujet-là...
Cependant, parfaitement lisibles, une date et un numéro de convoi... et au-delà la perte du regard dans une multiplicité de noms (avec des numéros) le tout dans une multiplicité de pages... Des hommes, des femmes, rassemblés là comme ils le furent le 3/11/42.
Plus qu'une mémoire, un rappel à l'ordre bien nécessaire.

christophe quinzoni a dit…

Oui Alain, difficile d'écrire des mots sur ce sujet et son caractère indicible. J'ai passé quelques temps à mélanger les mots et les phrases pour finalement me résigner à cette très courte légende. Et c'est un peu le problème. Il faudrait je crois pouvoir dire et écrire, ne pas laisser réservée la parole à quelques-uns "qui savent" ou se disent "autorisés" et qui de fait confisquent le discours et parfois le dévoient. Bref c'est difficile, effectivement.
Au moins la photo nous permet-elle de dire quelque chose sans parler, perpétuant cette nécessaire mémoire.
Tes photos de Rivesaltes possèdent à mes yeux cette même force.

p_ko a dit…

Pas grand chose à rajouter au commentaire d'Alain, tu as su éviter les écueils du pathos en préférant une évocation tout en retenue. De plus la photo est très belle, ce qui ne gâche rien.
Une photo qui renvoie vers l'inimaginable, et cette page qu'on a toujours -et pour toujours- du mal à regarder, à comprendre.

Charles a dit…

Cette image me plaît pour ce qui a été dit plus haut - me fait penser à C. Boltanski - mais aussi pour son aspect formel.

Enregistrer un commentaire